Quelles raisons me poussent ou m’empêchent de vouloir connaître mon ADN?

Prévention des maladies des fœtus, des nouveau-nés et des parents. Lorsqu’un des deux parents ou les deux parents sont porteurs d’une maladie héréditaire et qui peut être transmise, pour l’éviter on peut effectuer un DPI (Diagnostic Préimplantatoire)

Ce test consiste à effectuer une fécondation in-vitro. Avant de transférer l’embryon dans l’utérus, on prélève donc quelques cellules sur les embryons pour déterminer s'ils sont porteurs ou non de cette maladie. Si l’un des embryons est sain, on peut le transférer dans l’utérus. Mon avis est mitigé, c’est-à-dire qu'il y a certaines raisons pour lesquelles je réaliserais ce test, mais pour d’autres raisons je ne le réaliserais pas. D’un côté, je réaliserais le test pour apprendre si mon enfant sera malade ou pas pour me préparer psychologiquement et prendre des mesures pour le futur enfant. Mais d’un autre côté, je ne le réaliserais pas car dans tous les cas, j’accepterais mon enfant tel qu’il est et je ne prendrais pas le risque d’obtenir une prochaine grossesse avec une probabilité de 30%. Mais aussi je ne souhaiterais pas mettre au monde un enfant qui sera malade, lui faire du mal ou encore le voir malheureux puisque c’est moi qui aurais fait le choix de le mettre au monde.